L’assurance vélo : une perte d’argent ou une nécessité ?

L’assurance vélo est facultative, cependant elle peut vous être vraiment utile dans certains cas. Il ne faut pas oublier que, même à vélo, vous pouvez être victime d’un accident. Votre vélo peut aussi être volé, surtout si vous le laissez dans le garage de votre immeuble ou accroché dehors. 


Il va de soi qu’en tant qu’automobiliste, il faut impérativement souscrire une assurance auto. Dans le cas d’un accident, c’est l’assureur qui prend en charge les frais qui en découlent, comme les frais médicaux et les frais de réparation. On sait également que la conduite sans assurance sera sanctionnée d’une amende d’au moins 3750 euros. Quand on se déplace au sein d’une ville, ou quand on couvre des autres trajets plus courts, il est beaucoup moins cher de le faire à vélo.

C’est peut-être un peu moins évident, mais il est tout de même possible de souscrire une assurance vélo. Pourtant, pour les vélos, mêmes les vélos électriques, vous n’êtes pas dans l’obligation de l’assurer. Imaginez-vous : vous voulez aller à la fac à vélo, quand vous vous rendez-compte que votre vélo n’est plus là où vous l’aviez laissé la veille au soir. Après avoir passé une dizaine de minutes à le chercher, vous vous rendez à l’évidence : il a été volé. Plus dramatique encore :  avoir un pneu de vélo crevé quand vous êtes quelque part à la campagne, à 60km de chez vous. Une assurance vélo, à quoi sert-elle dans une telle situation ? C’est ça que nous allons expliquer. Après l’avoir lu, c’est à vous de décider si une assurance vélo vaut le coup, ou si c’est plutôt une perte d’argent. Quel que soit votre opinion, Club Identicar propose de nombreuses assurances supplémentaires pour de nombreux véhicules. Si vous voulez souscrire une assurance Club Identicar, vous avez juste ici l’opportunité de consulter les avis de leurs clients et le partager le vôtre.

À propos de l’assurance vélo 

Dans le passé, on n’avait que le choix de souscrire une assurance pour plusieurs années. Aujourd’hui, on a des contrats perpétuels qu’on peut résilier chaque mois. Les assurances vélo sont beaucoup moins coûteuses que les assurances auto. Les assurances vélo commencent à € 2,08 par mois

L’assistance vélo est une garantie qui s’applique quand un vélo assuré est immobilisé à cause du vol, d’un accident, d’une panne technique, d’une crevaison ou à cause de vandalisme. 

Dans le cas du vol 

Il faut d’abord se poser deux questions.  Premièrement « quel est le risque qu’on vole mon vélo ? ». Deuxièmement « si cela m’arrive, suis-je capable de le remplacer à mes frais ? »

Quand il s’agit d’un vélo d’occasion qu’on a acheté €50, il est évidemment inutile d’avoir une assurance vélo. C’est autre chose si on vient d’acheter un vélo tout neuf à €1500, il serait donc bien embêtant de se le faire voler. Une assurance vélo va donc vous aider en cas d’aléas.  

Si, chez vous, vous mettez votre vélo dans une pièce verrouillée comme un garage, il sera couvert par l’assurance habitation. La même s’applique pour de telles pièces au travail.  Il n’est donc pas nécessaire de souscrire une assurance vélo si on ne le met que dans des pièces verrouillées. 

Des vélos sont le plus souvent volés dans des espaces publics comme des gares. Le vol de vélo est plus fréquent dans les grandes villes, c’est pourquoi les assurances vélo y sont souvent un peu plus chères. 

Il est à noter que la plupart des assureurs vélo exigent que leurs clients mettent un antivol puissant sur leur vélo, sinon, les frais seront à la charge du client, car le vol aurait pu être évité. Aux Pays-Bas, connu pour ses armées de vélos, les serrures antivols ayant une sécurité la plus élevée répondent aux exigences du certificat Art 4. C’est un bon exemple pour ceux qui cherchent un cadenas. 

Dans le cas du dépannage

L’assistance vélo propose une assistance routière similaire à celle des voitures. Dans la plupart des cas, pourtant, la garantie ne s’utilise pas quand vous êtes à moins de 1km de votre domicile. Parfois, la garantie s’applique également à l’étranger, et parfois jusqu’à 50km de vos frontières. 

Dans le cas d’un accident

Selon la responsabilité civile, tout personne est obligée de rembourser les dommages causés à autrui, que ce soit à vélo ou en voiture. C’est l’assurance du responsable qui prendra en charge les frais qui suivent. A vélo, ainsi qu’à pied, les dommages causés sur autrui sont couverts par l’assurance multirisque habitation. En voiture, pour les frais qui suivent après un accident sont couverts par l’assurance automobile.  

Dans le cas d’un accident sans responsable à part la victime, les frais médicaux qui découlent sont couverts par la Sécurité sociale qui, quand il s’agit d’un accident mineur sans séquelles durables. Par exemple, quand on se casse le bras à cause du verglas. 

Dans le cas des séquelles plus graves, la Garantie des Accidents de la Vie (GAV) couvre également les accidents vélo. 

Notre verdict

Si vous investissez dans un vélo cher, de compétition et que vous voulez le protéger, alors il serait bon de penser à l’assurer. C’est à vous de prendre en compte la valeur de votre vélo.